Consultations, informations légales , traitements : quelles sont les étapes de la prise en charge de l’ AMP  ?

  • LA PREMIÈRE CONSULTATION

La première consultation est une étape importante dans la prise en charge des patients et elle est souvent attendue avec impatience. Il s’agit d’une consultation de couple, l’homme et la femme doivent donc être présents, puisque la prise en charge de l’infertilité ne peut se concevoir que de façon globale.

Elle permet d’une part de constituer le dossier médical qui réunira tous les documents, les traitements et les notes prises en cours des consultations mais aussi de faire connaissance et de lier une relation de confiance entre le praticien et les patients.

Le dossier médical de la prise en charge en assistance médicale à la procréation diffère des dossiers classiques car il s’agit d’un dossier à la fois commun aux deux membres du couple et aussi au tandem gynécologue-biologiste.  Il est établi selon le guide des bonnes pratiques en AMP .

Cette première consultation permet d’aborder, les antécédents médico-chirurgicaux des deux membres du couple, les résultats des examens déjà réalisés, les éventuels traitements déjà entrepris.

De sorte à préparer au mieux cette consultation nous vous proposons un document qui vous permettra de réunir les informations et examens nécessaires à la constitution de votre dossier médical.

Télécharger le questionnaire

Au terme de ce premier rendez-vous certains examens complémentaires seront prescrits, le médecin fera une demande d’exonération du ticket modérateur pour les soins en rapport avec l’infertilité auprès de votre caisse CPAM et une date sera fixée pour un nouveau rendez-vous.

Entre ces deux consultations il vous sera demandé d’assister à une « réunion d’information », étape indispensable et préalable à tout traitement d’assistance médicale à la procréation.

  • LA RÉUNION D’INFORMATION

Conformément au guide de bonnes pratiques les deux membres du couple doivent recevoir une information complète, claire et loyale sur les différents types de traitements d’assistance médicale à la procréation. Cette réunion est animée par la biologiste responsable du laboratoire d’AMP et par un gynécologue. Après un exposé des techniques biologiques et du déroulement des traitements les couples sont invités à poser toutes les questions qui leurs semblent importantes. Cette réunion dure environ une heure et quart et a lieu une fois par mois. Il est indispensable  de s’y inscrire au préalable.

INSCRIVEZ-VOUS À UNE RÉUNION
  • LA DEUXIÈME CONSULTATION

Cette nouvelle consultation permet au praticien de prendre connaissance des résultats des nouveaux examens et de les expliquer au couple. Dans la grande majorité des cas aucun examen supplémentaire n’est nécessaire.  Il peut cependant parfois s’avérer utile de demander un avis spécialisé auprès d’un médecin urologue, d’un généticien, d’un spécialiste de l’hémostase. Ces étapes, pouvant être vécues comme retardant le début d’un traitement sont souvent indispensables à une prise en charge de qualité et évitent certaines mauvaises surprises voire de réelles complications médicales.

 » A ce stade il est important de comprendre que comme vous, votre praticien souhaite la réussite de votre traitement mais en gardant à l’esprit  votre santé et votre sécurité  » .

Au terme de cette nouvelle consultation le choix du tratement sera précisé. Il restera alors à signer les consentements necessaires  et à realiser une demande d’entente préalable pour les soins auprès de  votre CPAM.

  •  LE DEMARRAGE DES TRAITEMENTS

Que vous commenciez un traitement pour induction de l’ovulation, insémination, FIV/ICSI ou transfert d’embryon congelé le démarrage du traitement est conditionné par l’arrivée des règles qui constitue le premier jour de votre cycle.

Prenez pour habitude de tenir un calendrier menstruel ( Type Google calendar) cela aidera le médecin à planifier votre traitement.